Newsletter Veolia N°5

Sommaire

Et si l’on consommait malin ?

Détectez les fuites invisibles !

Canalisation d'eau
Vous connaissez les fuites visibles, par exemple, un robinet qui fuit. Plus difficile à localiser sont les fuites des canalisations visibles : tuyaux apparents, siphon, etc. Mais qu’en est-il des canalisations que vous ne voyez pas ?

Une fuite peut causer des dégâts

Votre facture d’eau est anormalement élevée ? Vous sentez une odeur de moisissure ? C’est sans doute une fuite d’eau ! Elle peut causer de nombreux dégâts.

Pour vous assurer qu’il s’agit bien d’une fuite, relevez le compteur d’eau qui se situe plutôt à l’extérieur (en limite de propriété), notez les chiffres le soir, ne consommez pas d’eau pendant la nuit puis relevez les chiffres le matin. S’il existe une différence, la fuite est confirmée.

Les fuites invisibles

Il est souvent facile de localiser une fuite d’eau : écoulement anormal, présence de traces sur un mur, gondolements, craquelures sur la peinture, … Mais détecter la source de la fuite elle-même est une autre affaire, et faire appel à un spécialiste peut s’avérer indispensable.

Celui-ci pourra, si nécessaire, casser la cloison suspecte, dans laquelle se trouve le tuyau d’arrivée d’eau ou le tuyau d’écoulement. Mais les dégâts causés peuvent être lourds. C’est pourquoi la méthode d’écoute électro-acoustique est préférable.

Une méthode de détection pour les fuites invisibles

Elle consiste à écouter l’écoulement des canalisations au moyen de capteurs sonores et d’un casque amplifiant les signaux. Le bruit caractéristique de l’eau s’échappant d’une canalisation est alors détectable par un professionnel qui localise ainsi le lieu de la fuite d’eau. Il n’y a donc pas lieu de casser des cloisons sur toute la longueur des canalisations. C’est l’adaptation, à l’intérieur des habitations, des techniques qu’utilise Veolia Eau dans les réseaux de canalisation de votre ville.

Autant vous pouvez changer un joint vous-même, autant les fuites invisibles sont généralement l’affaire de spécialistes de la plomberie !

Que peut-on jeter dans les toilettes ?  

Photo de salle de bain

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas lieu de jeter tout et n’importe quoi dans les lavabos ou les cuvettes de WC. Pourtant, les stations d’épuration et l’environnement aquatique reçoivent chaque jour cotons-tiges, lingettes, préservatifs, …

Seul le papier toilette devrait être jeté dans la cuvette des WC. Les objets comme les lingettes posent, par exemple, des problèmes pour les pompes servant à acheminer l’eau, les canalisations et les stations d'épuration.    

En tout état de cause, il ne faut PAS jeter dans les lavabos des toilettes ou dans les cuvettes de WC les médicaments non utilisés, entamés ou périmés (rapportez-les à la pharmacie).

Les produits de la chimie, comme les désherbants, les engrais, les huiles de vidanges neuves ou usées, l’essence à détacher, l’essence de térébenthine, les fonds de pots de peinture ou de vernis, les insecticides domestiques et les produits de protection du bois contre les insectes, etc. nuisent également au bon fonctionnement de la dépollution des eaux usées, donc à l’environnement… et au bien de tous.

Où se renseigner sur la qualité de l’eau ?

Photo d'une cafetièreL’eau est l’aliment le plus contrôlé en France. Les résultats des contrôles de l’eau dis­tribuée dans votre commune, effectués par les autorités sanitaires, sont dispo­nibles et affichés en mairie. Une fois par an, une note de synthèse officielle des analyses sur l’eau est jointe à votre facture d’eau. Le site du Service Client de Veolia Eau met à votre disposition les informations sur ce sujet.

Vous pouvez également vous connecter sur le site du ministère de la Santé, permettant d’accéder aux résultats d’analyses dans votre région et votre commune.

De façon générale, tant qu’il n’y a pas eu de consignes des autorités publiques, on peut boire en toute tranquillité de l’eau du robinet qui sera de bonne qualité, et qui ne comportera aucun risque pour la santé.

Source : Le Centre d'information sur l'eau

Détartrer un appareil électroménager

Photo d'une cafetière

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour éviter la plupart des inconvénients liés au calcaire, il est préférable de ne pas chauffer l’eau à plus de 55°C. Au-delà, la constitution du tartre (solidification du calcaire) se fait plus rapidement. N’oubliez donc pas de régler le thermostat du chauffe-eau ou de la chaudière et préférez également, pour votre machine à laver, des programmes de lavage à basse température. Pensez également à purger et faire détartrer vos ballons d’eau chaude.

Mais voilà, le tartre, causé par la dureté de l’eau dans certaines régions où les roches sont calcaires, peut malgré tout s’installer. Il provoque à long terme un mauvais fonctionnement des appareils (écoulement difficile dans une cafetière, absence de vapeur pour un fer à repasser, etc.).

Le vinaigre blanc, dit « cristal », est efficace pour le détartrage des appareils ménagers de manière écologique et économique. Puisqu’il est acide, il permet en effet de transformer le tartre (carbonate de calcium) en bicarbonate de calcium, lequel est très soluble dans l'eau.

Un entretien régulier au vinaigre blanc élimine donc le tartre. Il l’empêche d’altérer les appareils ménagers, et les robinetteries qui y sont rattachées.

Détartrer une cafetière

  • remplir le réservoir d’eau avec 4/5 d'eau et 1/5 de vinaigre
  • faire fonctionner l’appareil une première fois en laissant couler le mélange jusqu'à moitié
  • arrêter la machine et laisser reposer un quart d'heure
  • rallumer et laisser le réservoir se vider
  • laisser à reposer un autre quart d'heure
  • répéter l’opération trois fois

S’il s’agit d’une machine à expresso, utiliser le produit / kit de détartrage réservé à cet effet.

Détartrer un fer à repasser

  • remplir le fer de vinaigre blanc
  • faire fonctionner en position vapeur à la température maximale
  • quand tout le vinaigre s’est évaporé, rincer plusieurs fois à l’eau claire, toujours sur position vapeur.

Pour un détartrage moins important, remplir le réservoir du fer de vinaigre dilué (1/4 de vinaigre pour 3/4 d'eau).

Détartrer une bouilloire

  • remplir la bouilloire d’un mélange d’eau et de vinaigre blanc
  • faites bouillir le tout
  • effectuer ensuite trois à quatre rinçages en faisant bouillir de l’eau claire.

Détartrer une machine à laver le linge

  • verser 2 à 3 litres de vinaigre blanc dans le tambour
  • faire tourner la machine à laver vide

Détartrer un lave-vaisselle

  • verser 1/2 litre de vinaigre blanc en bas, dans la cuvette
  • faire tourner le lave-vaisselle à vide