Newsletter Veolia N°4

Sommaire

On en parle

Veolia Eau attire votre attention sur les risques d'une déshydratation lors d’une activité sportive, notamment en été. Bien s’hydrater fait l'objet d’une sensibilisation par Le Centre d’information sur l’eau avec la collaboration de l'Institut Pasteur de Lille. Vous pouvez ainsi évaluer votre apport hydrique grâce à questionnaire simple : « Mon bilan d’hydratation ».

Sport et besoin en eau

Coureurs sur pistesL’eau représente 60 % du poids du corps d’un adulte. Nous devons consommer 1,5 litre d'eau par jour. Il est important de respecter nos besoins en hydratation dans le cadre d'une activité physique, plus encore en été.

Les raisons sont multiples : pendant l'effort, l'organisme chauffe et perd de l'eau pour se refroidir, ainsi que du sodium. Par ailleurs, l'eau est nécessaire pour que les glucides, ce précieux carburant de l'activité physique, soient efficaces. Autant dire qu'une mauvaise hydratation peut vraiment affecter nos performances !

Attention à la déshydratation !

Pratiquer un sport alors que l'on est en dessous de son seuil d'hydratation comporte des risques. L’organisme est alors obligé de fournir davantage d'efforts. Dans ces conditions, les performances sportives ne peuvent que chuter. Une perte de 1 % de votre poids en eau implique une baisse de 10 % de vos capacités physiques.

Boire avant, pendant et après l’effort

Vous devez boire avant, pendant et après l'effort ! La première règle à respecter consiste à commencer votre activité sportive déjà bien hydraté. Pendant l'effort, n'attendez pas d'avoir soif. Buvez régulièrement et en petites quantités toutes les 10 ou 15 minutes.

Après l'effort pour compenser les pertes, buvez de l’eau dès l'arrêt de l'activité, puis de nouveau à intervalles réguliers pendant plusieurs heures. Cela favorisera ainsi l'élimination des déchets acides générés par le muscle et vous réhydraterez l'ensemble des tissus.