Newsletter Veolia N°1

Sommaire

Après les JO, un automne sportif... et bien hydraté !

La déshydratation n’a pas de saison ! Pratiquer un sport alors qu'on se situe au-dessous de son seuil d'hydratation, peut comporter des risques.

Dans le domaine de l'hydratation, les récents Jeux Olympiques de Londres ont attesté d'une consommation d'eau impressionnante. Chaque athlète, pendant les entraînements et compétitions, a bu plus de 3,5 litres d'eau par jour pour maintenir dans son organisme un équilibre hydrique optimal. Soit un total de plus de 770 000 litres d'eau consommés pendant toute la durée des Jeux, ou l’équivalent d’environ 10 piscines !

Et pour cause : une perte de 1 % de votre poids en eau implique une baisse de 10 % de vos capacités physiques. Puisque l'eau sert de lubrifiant aux tendons, des tendinites peuvent alors apparaître.

L'hydratation du sportif contribue à refroidir son corps lors de l'entraînement. Si cette hydratation est déficiente, le coup de chaleur guette, même en automne.

Sport et hydratation : quand boire ?

Ce n'est pas compliqué : il faut boire avant, pendant et après l'effort ! La première consigne consiste à démarrer déjà bien hydraté. Pendant l'effort, n'attendez pas d'avoir soif, il est déjà trop tard.

Buvez régulièrement et en petites quantités : votre estomac ne peut absorber que 75 cl de liquide par heure. La bonne pratique est de boire en petites quantités toutes les 10 ou 15 minutes.

Enfin, hydratez-vous après l'effort pour compenser les pertes. Il faut boire dès l'arrêt de l'activité, puis de nouveau à intervalles réguliers pendant plusieurs heures. Cela favorisera ainsi l'élimination des déchets acides générés par le muscle et vous réhydraterez l'ensemble des tissus. Que des bénéfices !

Sport et hydratation : la bonne boisson

Votre boisson doit être fraîche, sans être trop froide (aux alentours de 15 C°). Evitez les boissons gazeuses ou les sodas. Les premières perturbent la digestion, quant aux deuxièmes, ils sont trop fortement sucrés et ne permettent pas une bonne récupération.